Accès abonnés

   

Créer un compte

                           
                           

Recherche

Les moteurs de recherche simple et avancée
sont accessibles aux utilisateurs connectés
Droit pénal
20.04.2018 - 07:12     Droit pénal › Travaux parlementaires
Sanctions à l’encontre des organisateurs de rave-parties illégales : dépôt à l’AN
Dépôt à l’Assemblée nationale d’une proposition de loi visant à renforcer les sanctions à l’encontre des organisateurs de rave-parties illégales.
19.04.2018 - 07:54     Droit pénal › Jurisprudence
CEDH : enfermer un homme dans une cage pendant une audience en visioconférence viole la Convention
Maintenir un homme dans une cage lors d'une audience par vidéoconférence constitue un traitement dégradant.
19.04.2018 - 07:29     Droit pénal › Décision/position
Avis du Défenseur des droits relatif à la généralisation des box sécurisés
Le Défenseur des droits s'oppose à l’installation généralisée de box sécurisés dans les salles d’audience, qui porte atteinte aux droits de la défense, atteinte à la présomption d’innocence et contrevient au droit de l’Union européenne.
18.04.2018 - 07:47     Droit pénal › Texte officiel
Trafic d'influence : levée de la réserve à l'article 12 de la convention pénale sur la corruption
Le décret n° 2018-274 du 16 avril 2018, publié au Journal officiel du 17 avril 2018, porte publication de la note verbale française du 28 avril 2017 notifiant la levée de la réserve à l'article 12 de la convention pénale sur la corruption, signée à S...
13.04.2018 - 07:05     Droit pénal › Jurisprudence
Interdiction de pratiquer des contrôles d’identité généralisés
La succession ininterrompue de réquisitions de contrôles d'identité dans les mêmes lieux qui conduit à un contrôle unique de trente-six heures, généralisé dans le temps et dans l'espace, viole l'article 78-2, alinéa 6, du code de procédure pénale et méconnait ainsi la liberté d’aller et de venir.
13.04.2018 - 07:00     Droit pénal › Jurisprudence
L’abus de confiance ne peut porter que sur des fonds, valeurs ou biens remis à titre précaire
L’abus de confiance ne pouvant porter que sur des fonds, valeurs ou biens remis à titre précaire, la remise de fonds en pleine propriété, à un exploitant conscient de son impossibilité d’exécuter le contrat, doit recevoir une autre qualification juridique.
12.04.2018 - 07:08     Droit pénal › Jurisprudence
Examen de la régularité de la procédure de garde à vue par la chambre de l’instruction
Il incombe au juge de contrôler que la mesure de garde à vue remplit les exigences de l'article 62-2 du code de procédure pénale et il peut, dans l'exercice de ce contrôle, relever un autre critère que celui ou ceux mentionnés par l'officier de police judiciaire.
11.04.2018 - 07:38     Droit pénal › Jurisprudence
Transmission de QPC : le condamné par défaut dont la peine est prescrite n’est plus admis à former opposition
Renvoi au Conseil constitutionnel d’une QPC visant des dispositions selon lesquelles le justiciable, qui n’a eu connaissance du jugement de condamnation qu’après l’expiration du délai de prescription de la peine, ne peut former opposition.
06.04.2018 - 07:01     Droit pénal › Jurisprudence
CEDH : pas d’application du principe ne bis in idem pour des décisions de deux Etats européens différents
L’article 4 du Protocole n° 7, posant le principe ne bis in idem, ne s’applique pas à deux décisions rendues dans deux Etats différents, membres de l’Union européenne.
05.04.2018 - 07:22     Droit pénal › Jurisprudence
QPC : pénalisation du refus de remettre aux autorités judiciaires la convention secrète de déchiffrement d’un moyen de cryptologie
Le Conseil constitutionnel a jugé conforme à la Constitution l'article 434-15-2 du code pénal, relatif à la pénalisation du refus de remettre aux autorités judiciaires la convention secrète de déchiffrement d’un moyen de cryptologie.
03.04.2018 - 07:13     Droit pénal › Jurisprudence
Propos diffamatoires sur Facebook : l’action civile exclusivement dirigée contre une personne morale est irrecevable
Pour constater l’irrecevabilité d’une action en diffamation au civil contre une personne morale, la cour d’appel de Paris a appliqué une jurisprudence de la Cour de cassation, opérant un revirement, postérieure à l’assignation en diffamation. Dès lors, elle estime qu’une action en diffamation au civil ne peut être dirigée uniquement contre la personne morale éditrice.
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 de 144