Conflit Blue Mind / Linagora : respect des engagements pris dans le protocole d'acquisition d'actions

Conflit Blue Mind / Linagora : respect des engagements pris dans le protocole d'acquisition d'actions

Le tribunal de commerce a donné gain de cause aux deux ex-associés d'un groupe, accusés de ne pas avoir respecté leurs engagements pris dans le protocole d'acquisition d'actions.

A la suite de divergences de vue de plus en plus marquées avec la direction du groupe L., deux dirigeants ont démissionné et ont vendu leurs actions au groupe. Ils étaient soumis à une clause de non-concurrence d'un an après leur départ du groupe.Un des dirigeants démissionnaire a créé la société unipersonnelle B., société qu'a rejoint l'autre dirigeant démissionnaire. Estimant qu'ils n'avaient pas respecté leurs engagements pris dans un protocole (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.