Paradis fiscaux : l'UE met à jour sa liste noire

Paradis fiscaux : l'UE met à jour sa liste noire

Les Îles Caïmans, les Palaos, le Panama et les Seychelles ont été ajoutés à la liste de l'Union européenne des juridictions fiscales non coopératives.

Le 18 février 2020, les ministres des Finances de l'Union européenne ont mis à jour la liste de l'UE des juridictions fiscales non coopératives. Quatre pays ou territoires ont été ajoutés à la liste des juridictions fiscales non coopératives, ceux-ci n'ayant pas respecté les normes requises dans le délai imparti : les Îles Caïmans, les Palaos, le Panama et les Seychelles.Ils rejoignent les huit juridictions qui figuraient déjà sur la liste et continuent (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.