Condamnation pour non-respect d’une obligation de moyen lié au référencement d’un site internet

Condamnation pour non-respect d’une obligation de moyen lié au référencement d’un site internet

Condamnation d’un prestataire qui n’a pas déployé tous les efforts nécessaires au respect de son obligation de moyen en vue du référencement prévu pour le site de son client.

Une société a signé un contrat de référencement de son site internet moyennant le paiement du fournisseur. Ce dernier devait mettre en place un positionnement du site comportant, entre autres, une optimisation de ce dernier par rapport aux critères spécifiques des moteurs de recherche suivant les préconisations réalisés pendant l’audit. Des complications sont apparues les six premiers mois. La société, mécontente des résultats de la prestation, (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.