Opposabilité du plan de redressement envers l'Urssaf

Opposabilité du plan de redressement envers l'Urssaf

La proposition de remise de dette relative à un plan de redressement refusée par l'Urssaf en dehors du délai imparti aux créanciers ne peut lui être opposée, à moins que la proposition soumise ne porte exclusivement sur des délais de paiement.

A l'occasion d'une procédure de redressement judiciaire, l'Union de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d'allocations familiales (Urssaf) est consultée par le mandataire judiciaire de la société débitrice au sujet d'une proposition de remise de dette. L'Urssaf refuse cette proposition, dépassant le délai de réponse de 30 jours. Le tribunal fixe alors le plan de redressement de la société et déclare la demande de l'Urssaf tendant à ce (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.