Suspension des lignes téléphoniques contre paiement préalable : trouble illicite menaçant l’intérêt social

Suspension des lignes téléphoniques contre paiement préalable : trouble illicite menaçant l’intérêt social

Le fournisseur qui décide de suspendre les lignes téléphoniques de 9 clients de son distributeur, contre paiement préalable des factures qui lui sont dues, crée un trouble illicite qui menace l’intérêt social du distributeur.

En l’espèce, une société A distribue des produits et services de télécommunication issus de la société B. Le distributeur rencontre des difficultés de communication et de coordination avec son fournisseur depuis quelques mois. Le fournisseur lui demande de verser 51.327 € au titre des refacturations mais seulement 10.000 € lui seront versés.Suite à cela, il a suspendu pour 9 clients du distributeur la possibilité de passer des appels mais pas d’en (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.