Plafonnement des frais bancaires pour les clients fragiles : les banques peuvent faire mieux, selon l'OIB

Plafonnement des frais bancaires pour les clients fragiles : les banques peuvent faire mieux, selon l'OIB

L’Observatoire de l’inclusion bancaire (OIB) invite les établissements bancaires à mettre en œuvre certains critères afin d'améliorer les dispositifs d'identification des clients financièrement fragiles.

Le 16 octobre 2019, l’Observatoire de l’inclusion bancaire (OIB) a procédé à un examen du plafonnement et des dispositifs d'identification des clients financièrement fragiles. Le Président de l’OIB note des progrès significatifs en matière de plafonnement des frais d’incidents bancaires en faveur des personnes en situation de fragilité financière. Toutefois, il constate que des différences selon les établissements dans l’application des critères (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonné ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.