L'AMF confirme les soupçons de délits d'initié et d'information trompeuse dans l'affaire EADS

L'AMF confirme les soupçons de délits d'initié et d'information trompeuse dans l'affaire EADS

Le quotidien "Les Echos" vient de révéler, le 1er avril 2008, que le collège de l'Autorité des marchés financiers (AMF) a retenu les conclusions du rapport d'enquête qui aboutissait à l'existence de délits d'initié "massifs". Ainsi, le rapport final d'enquête confirme les soupçons de délits d'initié et d'information trompeuse suite aux retards du programme de l'avion gros porteur A380. Selon le quotidien, 17 des 21 personnes soupçonnées devraient se voir (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.