Trading à haute fréquence sanctionné par l’AMF

Trading à haute fréquence sanctionné par l’AMF

L’AMF sanctionne pour la première fois des traders à haute fréquence, en l'occurence les société Euronext et Virtu. 

Dans sa décision du 4 décembre 2015, la Commission des sanctions de l’Autorité des marchés financiers (AMF) a sanctionné, pour la première fois, un dossier de "trading à haute fréquence" (HTF). Dans ce dossier, l’AMF reproche à la société Euronext d'avoir accordé un avantage commercial à la société Virtu, laquelle est accusée d'avoir manipulé les cours avec son système algorithmique de gestion des ordres de marché. La pratique du HFT consiste à (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.