Une publicité pour de la bière peut-elle être hyperbolique ?

Une publicité pour de la bière peut-elle être hyperbolique ?

La Cour de cassation rappelle que la publicité pour les boissons alcooliques présente un caractère objectif et informatif, lequel ne concerne pas seulement les références relatives à la couleur et aux caractéristiques olfactives et gustatives du produit.

Une association de lutte contre l'alcoolisme a assigné un brasseur français afin que soit déclarée illicite la diffusion de deux films intitulés "La légende du Phoenix" et "Les territoires d'une (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.