Blocage administratif des sites pour la lutte contre le terrorisme et la pédopornographie

Blocage administratif des sites pour la lutte contre le terrorisme et la pédopornographie

La personnalité qualifiée pour contrôler les demandes de blocage ou de retrait de contenus provoquant à des actes de terrorisme ou en faisant l’apologie ou à caractère pédopornographique a rendu son troisième rapport le 30 mai 2018.

M. Alexandre Linden, personnalité qualifiée pour opérer le contrôle du blocage administratif des sites provoquant à des actes de terrorisme ou en faisant l’apologie ou à caractère pédopornographique, a présenté le 30 mai 2018 son rapport d’activité pour la période mars 2017-février 2018. La loi du 13 novembre 2014 relative à la lutte contre le terrorisme a permis de mettre en place le blocage, le retrait ou le déréférencement, par l’autorité (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.