Des notaires sanctionnés pour entrave à la loi Macron

Des notaires sanctionnés pour entrave à la loi Macron

L’Autorité de la concurrence sanctionne le GIE Notimo et la chambre interdépartementale des notaires de Franche-Comté pour entente sur les prix.

En prévision de la fin du tarif réglementé pour les prestations de négociation immobilière prévu par la loi Macron à compter du 1er mars 2016, le groupement d'intérêt économique (GIE) Notimo, réseau qui regroupe 21 notaires franc-comtois, a élaboré de façon occulte une "grille tarifaire" unique pour les notaires de son réseau. La chambre interdépartementale des notaires de Franche-Comté a activement facilité la commission de l'infraction, en mettant (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.