Impossibilité de tout reclassement du salarié dans le groupe dont la société fait partie

Impossibilité de tout reclassement du salarié dans le groupe dont la société fait partie

La cour d'appel qui par une appréciation souveraine des éléments de fait et de preuve qui lui étaient soumis, et sans être tenue de suivre les parties dans le détail de leur argumentation, a constaté que l'employeur n'avait fait aucune proposition de reclassement au salarié, sans établir l'impossibilité de tout reclassement dans le groupe dont la société faisait partie a, par ces seuls motifs, légalement justifié sa décision.
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.