Sextape de la maire : la commune doit indemniser les agents suspendus

Sextape de la maire : la commune doit indemniser les agents suspendus

Le Conseil d'Etat juge que la commune devra indemniser des préjudices des adjointes au maire suspendues à la suite de leur découverte de vidéos à caractère pornographique sur lesquelles la maire était reconnaissable.

La maire d'une commune a décidé de suspendre de leurs fonctions, pendant plus de quinze mois, deux adjointes affectées au secrétariat de son cabinet à la suite de la découverte par ces dernières dans sa messagerie professionnelle, à (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonné ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules

Affaires

Plus d'articles

PI&TIC

Plus d'articles

Civil

Plus d'articles

Banque/Finance/Assurance

Plus d'articles

Fiscal

Plus d'articles

Judiciaire

Plus d'articles

Professions

Plus d'articles

Droits spéciaux

Plus d'articles

La Cnil sanctionne la société EDF d’une amende de 600.000 €, notamment pour ne pas avoir respecté ses obligations en matière de consentement à...