Le maire de Plessis-Robinson ne portera pas d'arme

Le maire de Plessis-Robinson ne portera pas d'arme

Le Conseil d’Etat confirme le rejet de la demande de port d’arme du maire de Plessis-Robinson.

Le maire de Plessis-Robinson a sollicité du ministre de l’Intérieur, sur le fondement de l’article R. 315-5 du code de la sécurité intérieure, une autorisation de port d’arme de catégorie B, en raison d’un courrier comportant des menaces de mort à son encontre et dont l'expéditeur se présentait comme membre d'une organisation terroriste.La demande a (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonné ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules

Affaires

Plus d'articles

PI&TIC

Plus d'articles

Civil

Plus d'articles

Banque/Finance/Assurance

Plus d'articles

Fiscal

Plus d'articles

Judiciaire

Plus d'articles

Professions

Plus d'articles

Droits spéciaux

Plus d'articles

Le tribunal administratif de Paris enjoint à l’unité départementale de Paris de l’inspection du travail de mettre en œuvre, dans un délai de quatre...